Rendez-vous avec Julien Bourgeois, codirigeant des Moulins Bourgeois à Verdelot

Pourquoi êtes-vous devenu partenaire de la marque ?

On est très attachés à la Seine-et-Marne, cela fait quatre générations que nous sommes installés comme meuniers à Verdelot. Nous achetons nos céréales en Seine-et-Marne, nous les transformons en farine ici, à Verdelot, puis nous en revendons une grande partie à des boulangers du département, mais aussi d’Île-de-France et même un peu à l’international. Cela fait d’ailleurs longtemps que nous utilisons « Seine-et-Marne » comme signature de nos produits, car c’est ici qu’on produit les meilleurs blés d’Europe avec lesquels on fait la fameuse baguette française.
Pour nous, signer Seine-et-Marne était donc déjà un gage de qualité dans notre communication.

En quoi la marque de territoire est-elle porteuse de valeurs qui vous ressemblent ?

Nous nous revendiquons comme entreprise locale, utilisant le plus possible les circuits courts. Nous travaillons sur le long terme avec les artisans-boulangers mais aussi avec les agriculteurs que nous accompagnons vers le bio en leur proposant des partenariats sur plusieurs années. On veut faire vivre l’économie locale, avoir des artisans de qualité dans nos villages pour garder le lien social avec les anciens et aussi les plus jeunes. C’est un acte militant que de maintenir ces commerces dans nos campagnes. Nous sommes des industriels, mais les relations humaines sont au cœur de notre métier.

Quelles retombées en espérez-vous ?

Cette marque de territoire, on l’attendait depuis longtemps ! Et on applaudit l’initiative. La Seine-et-Marne est un territoire contrasté qui gagne à être connu. Cette initiative collective de porter un message commun est très importante pour la notoriété du territoire mais aussi pour tous les acteurs qui vont en profiter. Cela va asseoir notre identité au niveau régional et national. Nous allons porter fièrement cette marque et la faire connaître.

Pour en savoir plus : moulins-bourgeois.com